Page d'accueil
Page d'accueil Régie de l'Electricité de Wavre
Page d'accueil  Accueil | Présentation | Historique | Documents | Tarifs | Interruptions | Pannes | Nous contacter
Historique de la Régie de l'Electricité

La vocation électrique de l'entité de Wavre ne date pas d'hier !

  • 1897 : L'administration communale achète un moulin à eau actionnée par deux roues hydraulique qui entraînaient alors sept couples de meules à grain et à écorces, et créé l'usine électrique. L'énergie est distribuée en courant continu au départ de cette centrale.

  • 1929 : Les besoins en énergie se faisant de plus en plus important, la ville de Wavre conclut un contrat de fourniture en courant alternatif et confie l'exploitation des réseaux en semi-régie à la compagnie auxiliaire d'Electricité (CAE). Les premières fournitures d'énergie électrique en courant alternatif se feront en 1939.

  • 21 août 1962 : Constitution de la Régie de l'électricité.
    La régie gère seulement le réseau basse tension et les 500 premiers points lumineux de la Ville.

  • 1963 : La Régie de l'électricité reprend le réseau de distribution moyenne tension 6.600 Volts. Ce réseau est alors composé de 20 cabines de distribution.

  • 1968 : Le Réseau moyenne tension 6.600 volts passe en 11.400 Volts. La Régie gère 50 cabines de distribution, 5000 abonnés et 3000 points lumineux.

  • 1982 : Faisant suite à la fusion des communes, la Ville de Wavre décide de reprendre en son nom la gestion de l'éclairage publique sur les entités de Bierges et Limal nouvellement fusionnées à Wavre et exploitées au niveau de la distribution d'énergie par l'Intercommunale Sedilec.

  • 2000 : Au terme d'une procédure entamée en 1997, la Ville de Wavre reprend la distribution d'énergie électrique
    sur les anciennes entités de Bierges et Limal sur base du principe du retrait de rationalisation.

  • 2003 : Elle gère, aujourd'hui, au départ de deux postes d'injection 36/11 kVolts, un réseau composé de 324 cabines de distribution. Elle assure la distribution d'énergie électrique à 16.144 raccordements, 4456 points lumineux au travers de 174 km de réseau moyenne tension et 270 km de réseaux basses tensions.

Création site : T Time